Guillaume Soro quitte la présidence de l’Assemblée nationale

Publié par

Guillaume Soro a annoncé vendredi sa démission de son poste à la tête de l’Assemblée nationale ivoirienne, à l’issue d’une session extraordinaire qu’il a convoquée le jour-même. « L’heure a sonné ! Je ne suis pas homme à m’accrocher, comme un saprophyte, à un poste. On ne peut risquer la paix parce que l’on veut conserver un poste. (…) je demeure serein tout en quittant ce poste de Président de l’Assemblée nationale … je préfère descendre de mon piédestal, vivre et partager le quotidien des mes semblables, citoyens ordinaires, que de me complaire dans l’aisance de la posture institutionnelle », a déclaré Guillaume Soro devant les députés.

Soro confirme, ainsi, l’annonce faite le 28 janvier dernier, par le président de la République, Alassane Ouattara, qui avait assuré que ce dernier démissionnera en février.

Revenant sur les circonstances de cette démission, attendue depuis quelques jours, suite à son refus d’adhérer au Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP du président Alassane Ouattara), Soro a indiqué avoir eu plusieurs rencontres avec le président de la République au cours du mois de janvier.

Au cours de ces entretiens, « il a été question de mon positionnement idéologique par rapport au RHDP », a-t-il précisé.

Et de poursuivre « j’étais face à un dilemme. Trahir mes convictions, donc sauver un poste confortable, ou descendre de mon piédestal et rendre ma démission de mes fonctions, afin de pouvoir me regarder dans une glace », a-t-il ajouté.

Guillaume Soro n’a pas dévoilé ses futures ambitions, mais de nombreuses fuites provenant de son entourage font état de sa volonté de se porter candidat à la présidentielle de 2020, rapporte l’hebdomadaire « Jeune Afrique ».

Ces derniers mois, ses relations entre le président Alassane Ouattara – son ancien mentor – et lui se sont considérablement dégradées, alors qu’il se rapprochait davantage d’Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié du Rassemblement des républicains – RDR, parti présidentiel), indique la même source.

Agé de 46 ans, Guillaume Soro préside l’Assemblée nationale depuis 2013. Il avait été auparavant le premier chef du gouvernement du président Alassane Ouattara, après son arrivée au pouvoir en 2011.

De 2002 à 2011, il a été le chef de la rébellion qui a contrôlé la moitié nord de la Côte d’Ivoire, pendant la présidence de Laurent Gbagbo.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s