Mali: 9 militaires tués dans l’explosion d’une mine

Publié par

Neuf militaires maliens ont trouvé la mort, vendredi, dans l’explosion d’un engin improvisé vendredi, dans la région de Mopti, dans le centre du Mali, ont annoncé les Forces armées maliennes (FAMa).

« Dans la matinée de vendredi 1er mars 2019, un véhicule des forces armées relevant de la force du G5 Sahel a sauté sur un engin explosif improvisé (EEI) à Boulkessy dans la région de Mopti (centre) », a indiqué l’armée malienne sur son site, déplorant un bilan de neuf morts parmi ses militaires.

Cette attaque fait suite à celle survenue mardi dernier, dans la commune de Diankabou (centre), et dont le bilan a été de dix-sept civils tués et plusieurs autres blessés.

Le nord du Mali a basculé dans la violence en mars-avril 2012 lorsque des groupes terroristes liés à Al-Qaïda ont pris le contrôle de nombre de ses localités.

Délogés en grande partie grâce à une intervention militaire internationale, lancée en janvier 2013, ces groupes continuent à sévir, perpétrant des attaques sporadiques contre les civils et les forces armées aussi bien maliennes qu’étrangères.

Depuis 2015, ces attaques se sont étendues au centre et au sud du pays, débordant également sur les pays voisins, en particulier le Burkina Faso et le Niger.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s